Les Ressources Humaines, véritables alliées de l’entreprise !

Actu

Bilan plus que positif, pour les Ressources Humaines au travers de la nouvelle enquête FoxRH : les Français et leur DRH.
La sortie de crise a renforcé le caractère indispensable de notre fonction, nous érigeant en véritables alliés de l’entreprise !

Flexibilité, réactivité ainsi que notre qualité d’écoute ont été de vraies forces durant cette période.
Au-delà de l’étiquette “professionnels administratifs“, les RH sont aujourd’hui de véritables piliers aussi bien pour les salariés que pour la direction.

Les français et les RH : une reconnaissance du métier

L’étude nous montre que les Français sont 76% à se dire satisfaits de leur service RH. Une bonne nouvelle que l’on peut lier à leur rôle durant la crise du Covid-19 ou encore à leur qualité d’écoute.

Ils sont 62% à déclarer s’être sentis épaulés au cours de cette crise et tout au long de la mise en place des nombreuses mesures sanitaires. La fourniture des dispositifs de protection, la gestion des jauges, le chômage partiel ou encore le télétravail ont fait et font encore partie des missions exceptionnelles gérées avec agilité par les professionnels des ressources humaines.

61,6% des sondés voient leur service RH comme une oreille attentive. Une qualité humaine et relationnelle appréciée des Français. Et particulièrement des jeunes de moins de 35 ans qui sont 65,4% à déclarer se sentir écoutés par les RH.

Les français et les RH : une méconnaissance du secteur

Malgré cela beaucoup les trouvent distants. Une distance qui se traduit par une faible sollicitation des Français auprès de leur service RH. En effet, ils sont 51% à ne faire appel à leurs professionnels RH qu’une fois par an voire jamais.

On peut trouver une explication dans le fait qu’ils n’en ressentent pas le besoin ou par le fait qu’ils sollicitent leur manager immédiat en cas de questions RH. Ces derniers sont ainsi devenus en quelque sorte les premiers RH auprès des salariés.

La proximité des DRH avec la direction a entraîné une vision biaisée de ceux-ci par les salariés. Considérés comme les porte-parole de la gouvernance par beaucoup, ils sont vus comme distants par 46% des sondés. Cela dénote avec les demandes des Français qui souhaitent voir en leur RH l’humain se cachant derrière la lettre H.

En résumé, les Français attribuent aux professionnels RH des qualités d’écoute mais leur reproche paradoxalement d’être distant avec les salariés. Les voyant davantage proche de la direction, ils peuvent ressentir une certaine frustration vis-à-vis de leurs demandes, que ce soit en termes de rémunération, évolution ou suivi de leur carrière.

0
Veuillez remplir tous les champs obligatoires.
L'email est invalide.