Pourquoi l’équicoaching ?

ActuManagement

 Suzanne Castel, fondatrice du cabinet d’équicoaching Cabalys

 

Interagir avec un cheval et interagir en équipe, il y a un lien… vraiment ?

Je dirais qu’il y en a plusieurs mais le principal est qu’avec un cheval ou en équipe, s’il n’y a pas de confiance, il ne peut y avoir de performance (ou du moins elle est amoindrie). Ce qui est génial en interagissant avec un cheval c’est qu’il nous “oblige” par exemple à avoir une intention parfaitement claire, à être pleinement dans le moment présent. Les discussions que mes clients ont avec les chevaux (tant en formation qu’en séminaire) les amènent à saisir concrètement l’impact de leur comportement sur autrui. Le cheval réagit comme un miroir et c’est ce qui permet cette prise de conscience. Aussi le cheval étant une proie, il ne fait pas confiance comme ça. Il faut réussir à gagner cette confiance et pour se faire savoir développer des softs skills telles que l’écoute, l’assertivité ou le lâcher-prise… autant d’aptitudes et de comportements nécessaires pour développer une relation de confiance avec les Hommes. Et la confiance générant la motivation, l’agilité et l’autonomie, je vous laisse imaginer l’impact en termes de performance.

Comment réagissent les équipes avec lesquelles vous travaillez ? Qu’observez-vous le plus souvent ?

J’accompagne des managers, dirigeants et équipes autour de deux objectifs. L’un est du développement de compétences individuelles, le second l’amélioration du fonctionnement et de la dynamique d’équipe.

Ce que j’observe, c’est d’abord ce que renvoie le cheval, animal ayant été domestiqué par l’Homme il y a 6000 ans, soit moitié moins que les vaches ! Il y a ceux qui en sont fans, il y a ceux qui le côtoient pour la première fois et il y a ceux qui en ont peur. Et finalement tous, à son contact, vont découvrir ou redécouvrir des choses comme l’impact du non verbal dans une relation, comme la nécessité d’avoir un objectif clair et partagé par le groupe ou comme encore la nécessaire écoute de soi. Des choses qu’on a tous pu lire dans des bouquins ou dont on nous a parlé en formation mais là vous avez l’impact en direct live et ça change tout !

Interagir seul ou en équipe avec un animal 100% naturel – entendre par là absolument pas du tout dressé pour ce que l’on fait -, en totale liberté et qui peut peser jusqu’à 800 kg, ça fait partie des expériences qui marquent une vie de collaborateurs, et une vie tout court ! Les personnes que j’accompagne ressortent marquées (dans le bon sens je vous rassure) par cette rencontre et quand on en reparle après je suis toujours bluffée de l’émotion et l’intensité avec laquelle ils évoquent cette rencontre.

Enfin ce qui est toujours “étonnant” c’est la facilité et l’authenticité avec les personnes parlent d’elles-mêmes en phase de debriefing. L’absence de jugement du cheval, l’effet miroir qu’il nous propose et le fait qu’un même cheval se comportera différemment selon la personne ou l’équipe amène une prise de conscience exceptionnelle. C’est donc un gros accélérateur de changement qui met en lumière aussi les sujets que chacun (individu ou équipe) doit travailler en priorité, et tout le monde est d’accord !

Vous avez quitté un poste de direction – occupé avec succès – dans le monde de la communication : pourquoi un tel changement dans votre carrière et que souhaitez-vous transmettre ?

Deux raisons. J’ai adoré mes années en agence de com. J’ai pris beaucoup de plaisir à la direction générale de l’activité que j’avais lancée sur les enjeux de marque employeur, com interne et accompagnement au changement; raison pour laquelle j’ai gardé cette activité de consulting au sein de Cabalys – mais j’avais besoin de pouvoir agir plus en profondeur, de pouvoir influer là où le changement s’opère vraiment, à savoir chez les personnes. Je voulais permettre des transformations pérennes, profondes et utiles tant pour les collaborateurs que les organisations.

La seconde raison est que j’ai vu trop de personnes pâtir ou souffrir d’un mauvais management. Des gens en pleurs dans des toilettes, d’autres – parfois même très jeunes – être arrêtés pour burn out, d’autres encore tenir mais à quel prix. Très souvent le management est en cause et souvent aussi sans en avoir l’intention. J’ai donc voulu permettre à un maximum de managers et de collaborateurs de pouvoir “ré-apprendre” des bases aussi simples que solides pour développer des relations de qualité et de confiance. Peut-être aussi parce que moi-même j’aurais aimé avoir appris ces choses-là et que cela m’aurait aidé par moment dans mon management. Les chevaux sont des maîtres exceptionnels en terme de qualité des relations et j’ai envie d’en faire profiter au plus grand nombre de personnes.

 

POUR TOUT CONTACT :

Linkedin : Suzanne Castel / Cabalys
Twitter : @SuzanneCastel
YouTube : Cabalys
Site : www.cabalys.fr

 

0
Veuillez remplir tous les champs obligatoires.
L'email est invalide.